La massothérapie

La naissance de la massothérapie ne peut pas être datée précisément, probablement parce que le réflexe de masser (ou de frictionner) une zone douloureuse fait partie intégrante de l’humain. Cependant, il est fait mention de massages thérapeutiques dans des écrits chinois vieux de plus de 5000 ans.

Au Québec, il y aurait environ 12 000 massothérapeutes en exercice. Vu l’absence de réglementation, il convient de bien se renseigner sur la formation et l’expertise du praticien que l’on rencontre.

Qu’est-ce que la massothérapie?

Constitue l’exercice de la massothérapie le fait d’intervenir sur le corps humain au moyen d’approches manuelles (à l’exclusion de tout appareil), à l’aide des mains, des pieds, des coudes et des genoux dans le but de prévenir la maladie, d’améliorer la santé et de promouvoir l’autonomie[2].

Les champs d’intervention et les bienfaits de la massothérapie

Longtemps perçue comme un soin de bien-être et de loisir, la massothérapie tend à être reconnue comme faisant partie des soins de santé. De plus, les massothérapeutes interviennent de plus en plus au sein d’équipes pluridisciplinaires, que ce soit en clinique privée ou dans le réseau public.

Plus qu’un moment de détente, le massage contribue à réduire le stress, à prévenir la maladie et à améliorer l’état de santé.

Que ce soit pour un moment de détente ou dans un but thérapeutique, la massothérapie est une source de bien-être et de soulagement adaptée à la population en général, des bébés aux personnes âgées. Au début de votre séance, le massothérapeute procèdera à l’évaluation de votre état de santé par le biais d’un questionnaire afin de déterminer l’orientation de son intervention. Tout ce processus se fait en communication directe avec vous.